STANDARD DU MONDAIN

 

Origine

  

France (IdS). Sélectionné depuis le début du 20ème siècle et homologué en 1931

 

 Aspect général

  

Pigeon de forme très caractéristique, très gros, très lourd, bas sur pattes, ayant une poitrine très large et proéminente. Port voisin de l'horizontale. La masse minimale souhaitée est d'environ 1000g pour les femelles et de 1100g pour les mâles. Sa forme courte, ramassée, son volume, sa profondeur de corps et sa masse ne doivent pas porter préjudice à l'élégance et la fierté caractéristiques de cette race. La longueur, de la pointe du bec à l'extrémité de la queue, est voisine de 43 cm pour les mâles et 40 cm pour les femelles.

  

Caractères raciaux

  

Tête            ronde, relativement petite par rapport au volume du corps, lisse. Le front, arrondi, relativement proéminent et large, descend à angle droit sur le bec.

 

Bec             de longueur moyenne, droit, plutôt grêle. La couleur du bec varie en fonction de la couleur du plumage. Blanc rosé chez les blancs, les papillotés, les rouges, les chamois et les jaunes, et corne plus ou moins foncée dans les autres variétés.

 

Yeux           de vesce chez les blancs. Jaune orangé à rouge pour toutes les autres variétés.

  

Paupières   étroites et peu apparentes, régulières, d'un grain très fin. La couleur varie en fonction de celle plumage. Elle est la plus neutre possible dans toutes les variétés.

  

Cou            assez court, gros et large à la base ; l'attache à la tête doit être fine.

  

Poitrine      très profonde, large et proéminente, bien fournie en chair. Bréchet court. On peut considérer que la coupe de l'oiseau, faite au niveau des coudes, représenterait un cercle presque parfait.

  

Dos             court et large à hauteur des épaules. Bien couvert. Très légèrement inclinée vers l'arrière. Croupion étroit et fuyant.

  

Ailes           courtes et larges. Elles se posent sur la queue sans se croiser. Le bouclier est très développé et sa surface est bombée.

  

Queue         courte, étroite et serrée. Elle est très légèrement au dessus de l'horizontale.

  

Pattes         courtes. Tarses bien droits et suffisamment écartés. Les cuisses sont fortes, les métatarses lisses. Les doigts sont forts et bien écartés. Les ongles sont de la couleur du bec.

  

Plumage     bien fourni. La plume n'est pas très longue ; elle doit être assez serrée au corps sauf pour les culottes : les plumes bouffantes de l'abdomen et des cuisses atteignent presque le sol et masquent la quasi totalité des tarses.

 

Les différentes variétés.

  

Les unicolores

 Blanc- Noir- Dun- Rouge- Chamois- Jaune- Bleu andalou.

 

Les tigrés

 

Tigré noir-Tigré dun-Tigré rouge-Tigré chamois-Tigré jaune-Tigré bleu andalou.

 Les papillotés

 

Papilloté noir-Papilloté dun-Papilloté rouge-Papilloté chamois-Papilloté jaune-Papilloté bleu andalou.

 Les barrés

 

Bleu barré-Argenté barré-Rouge cendré barré-Chamois cendré barré-Jaune cendré barré.

 Les écaillés

 

Bleu écaillé-Argenté écaillé-Rouge cendré écaillé-Chamois cendré écaillé-Jaune cendré écaillé.

 Les grisons

 

Grison bleu barré-Grison bleu écaillé-Grison argenté barré-Grison argenté écaillé-Grison rouge cendré barré-Grison rouge cendré écaillé-Grison jaune cendré barré-Grison jaune cendré écaillé-Grison bleu homozygote.

 Les indigos

 

Bleu barré indigo-Bleu écaillé indigo.

 Les opales

 

Bleu barré opale-Bleu écaillé opale-Rouge cendré barré opale-Rouge cendré écaillé opale.

 Autres variétés

 

Arlequin-Qualmond.

  

Couleur, dessin et marques

  

Unicolores : les couleurs sont intenses, homogènes et lustrées.

  

Tigrés et papillotés : répartition des plumes colorées ou blanches aussi régulière que possible.

  

Barrés : deux barres aussi régulières que possible et bien colorées. Croupion blanc.

  

Ecaillés : écaillage régulier, réparti sur l'ensemble du bouclier (cœur compris). Croupion blanc.

  

Grisons : gène grison correctement exprimé, avec dessin barré ou écaillé. Croupion blanc.

  

NOTA : 

 

Indigo barré, écaillé : homologué à Metz 2009

 

Andalou                    : homologué à Limoges 2009

 

Bleu opale                 : homologué à Niort 2011

 

Rouge cendré opale, arlequin : homologué à Limoge 2012

 

 Défauts graves

  

Manque d'élégance, masse insuffisant, tenue trop relevée, forme trop élancée, pas assez arrondie, corps, queue et ailes trop longs, poitrine étroite, pas assez proéminente ou profonde, pattes pas assez courtes ou mal plantées (mauvais aplombs), queue large, portée basse ou trop relevée, cou long et cylindrique, attache du cou à la tête trop épaisse, tête forte ou plate, front pincé, fuyant, bec plongeant, yeux trop pâles, paupières épaisses, rouges, culottes trop courtes, plumage bouffant.

 

Jugement

  

Aspect général et élégance,  forme, tenue et taille, largeur et profondeur de poitrine, largeur d'épaules, longueur du corps, tête, cou et attache,  plumage,  couleur des yeux,  couleur, dessin et marques.

  

 Bague 11 mm                           

 

 Echelle de valeurs

 

 Taille, forme, cage thoracique          45     

 Ailes................................................. .10

 Tête, cou, bec................................... 10

 Plumage et culotte........................... 10

 Œil, paupières .................................. 5

 Dos, croupion.................................. .5

 Queue............................................... 5

 Pattes............................................. ..5

 Couleur, dessin, marques.............. 5

 

 Total...........................................100